Jardin Bio : Nos premiers pas en permaculture

jardin permaculture premier pas bio

Jardin Bio : nos premiers pas en permaculture

Sommaire/

 


L’idée de cultiver nos propres légumes ne date pas d’aujourd’hui, nos balcons s’en souviennent. L’envie de rester sur une approche saine et bio fait également partie de nos valeurs. livre permaculture pour tous rouergue

En outre, un cadeau bien avisé : La permaculture pour tous (photo ci-contre), a été le point de départ à la réflexion plus profonde d’oser se lancer.

C’est ainsi, que nous avons commencé à regarder ce qu’il était possible de faire avec les moyens et le peu de connaissances que nous avions. Livres, blogs, magasins nous ont aidé à trouver NOTRE méthode de construction d’un jardin bio.

A travers cette article, nous souhaitions partager la réalisation de notre premier jardin bio.

 

Idées & décisions…

Le choix d’intégrer à notre terrain les « carrés de potager », est venu non pas de la tendance actuelle, mais de nos nombreuses visites dans les châteaux. En effet, à chaque fois nous avons été conquis par cette forme pratique et propre de culture. Les associations de plantes et de légumes y sont également présents, cela apporte de jolies couleurs. C’est bien plus tard, et en se renseignant sur les méthodes bio que nous avons compris que ces mélanges permettent également de lutter contre maladies et bêbêtes sans avoir recours à des traitements. Dans cette aventure, Le livre « Le poireau préfère les fraises » a été mon ami, pour choisir les bonnes associations, ainsi que certains sites comme Rustica ou Jardinbio.

Nos carrés (ou rectangles plus précisément) ont été réalisés en planches de bois pour extérieur. Voici d’autres idées plus poussées : mapassionduverger.fr , potagerencarres.info , lapausejardin.fr & mon-potager-en-carre.fr.

Nous avions d’abord retourné la terre, puis posé les rectangles pour enfin agrémenter les bacs; de terre, terreau & compost. Voici des idées pour <fairesoncompost>, <unboncompost><remplirlescarrés>.

Pour la saison prochaine, nous envisageons de laisser pousser des engrais verts en attendant les cultures. Cette méthode, permet l’apport de substances manquantes aux sols (par ex. de l’azote), selon leurs propriétés (sableuses, sèches, argileuses…), voici des conseils <ici>. Attention toutefois à ne pas oublier, que selon l’engrais utilisé, certaines plantations de légumes doivent être évitées.

 

spa
Petites graines ou plants ?

Certaines variétés sont plus difficile à faire pousser car les conditions climatiques ou de terrains sont particulières. Il est donc possible d’acheter des plants tout prêts. C’est ce que nous avons fait pour l’aubergine, la tomate ronde, les cornichons, le poivron, la Melisse & la Menthe poivrée.

En ce qui concerne les graines, mon idée a été tout autre : Il y a environ deux ans, j’ai offert à mon conjoint un cadeau de noël étonnant, et finalement précurseur de cet article : La box à planter.

[La box à planter : le principe est simple; recevoir à chaque saison, le temps que vous voulez, ou exceptionnellement, une box avec des sachets de graines bio, un carnet de plantation/recettes et bonnes idées & un petit cadeau.]

Évidemment, il est possible de prendre des graines en supermarché ou en jardinerie. Attention toutefois à être vigilant aux dates de semis, car les sachets sont disponibles toute l’année alors qu’il y a bien des saisons et des mois plus propices au développement des légumes & fleurs.

 

perm_media
Faire un plan des cultures n’est pas plan-plan…

Afin de choisir la meilleure place de chaque légume, nous avons veillé à trois aspects :

Grâce à toutes les sources disponibles en librairies ou sur le Web, nous avons axé notre travail sur les bons voisinages & les plantes amies.

PLAN SVPLC potager association
plan du potager avec le logiciel SVPLC

Ensuite, nous avons réalisés des plans à la main en suivant au mieux ces deux aspects. Plus tard, nous avons trouver un logiciel gratuit des associations et des rotations entre légumes : SVPLC. Ce dernier, a été efficace pour avoir un visuel plus précis des carrés en suivant nos envies. Il comprend des bases de données sur plus de 100 légumes/fleurs/aromates, et sur les associations/les rotations/calendrier semis et récolte.

 

Les petits semis…c’est parti!

La majorité des semis, nous les avons fait en serre. Certains les commencent dans la maison, c’est possible lorsqu’on a de la place, et pas de chats !!!

Nous avons bien respecté les conditions de mise en terre et d’arrosage. Comme nous le disions plus haut, attention à bien regarder les périodes de semis, il existe beaucoup de variétés en vente toute l’année, mais tout ne se sème pas à la même période et au même endroit. Certains légumes demandent à être mis directement en terre.

Entre avril & juin, voici les semis réalisés avec succès :

potager permaculture semispotager permaculture semis Petits poispotager permaculture semis Haricots vertspotager permaculture semis Mizunapotager permaculture semis chou chinoispotager permaculture semis soucis

 

Et l’été…on arrose, on bine…on chouchoute le potager !

Fin mai/début juin (toujours en respectant les dates), il est l’heure de semer et replanter à l’extérieur.

Nous laisserons dans la serre : l’aubergine,le poivron, la tomate & le cornichon avec comme association de fleurs : les oeillets d’Inde & la Mélisse.

Bienfaits des fleurs dans la serre :

  • les oeillets d’Inde : grâce à ses fleurs très odorantes, la tomate a été préservée des pucerons.
  • la Mélisse : grâce à son odeur citronnée, elle a empêché le développement des nids de guêpes dans la serre. La preuve, je l’ai enlevé une journée et des nids se sont formés, lorsque j’ai remis le pot, les guêpes ont disparues.

A l’extérieur, les carrés ont pris forme au fur et à mesure. L’arrosage et le binage sont très importants et sont différents selon chaque espèce. Il faut prendre le temps de connaitre et de reconnaitre les signes de la bonne santé de son potager. C’est un réel plaisir de le voir évoluer peu à peu.

Au fil des récoltes, nous avons remplacé les cultures par d’autres en respectant les conseils de rotation de nos sources.

 

 

Après : alors ce potager ?

L’hiver est arrivé. Après la récolte, nous laissons le potager respirer et ne continuons pas l’aventure en cette période. Il est temps de faire un bilan sur notre jardin et nos premiers pas :

Les loupés :

Nous avons eu quelques plantes suicidaires lors de nos vacances. La météo caniculaire, cette année, nous a fait quelques dégâts aussi, même si nos bâches en textiles de dernières minutes ont sauvées les concombres et les salades. De plus, certains semis ou plantations en pleine terre n’ont rien donné : la mâche (il faut beaucoup d’eau!), les oignons rouges (tout petit, très bon quand même !), les poireaux (pourtant les semis étaient beau!mais notre terre est dure et avec de la pierre!), & les épinards (terre trop sèche peut-être).

Les réussites :

Nous avons récoltés beaucoup de choses dans notre potager, ce ne sont pas de grandes quantités mais cela permet de manger frais et sain chaque jour de la belle saison. Nous somme ravis ! Les meilleures réussites se sont reconnues dans les associations de fleurs et de légumes, ainsi que dans les bonnes dispositions d’espèces. Voici un aperçu des pratiques qui ont marché pour nous et que l’on conservera l’année prochaine.

  • les bons voisinages

[ce tableau s’appuie sur des observations faites en comparaison avec d’autres dispositions. Il apparait que certains légumes se développent davantage au contact d’autres]

DISPOSITIONS OBSERVATIONS
Les choux fleurs et chinois prêts des tomates  ces variétés ont échappées aux maladies. les feuilles ont été davantage résistantes
Haricots Nains (verts) prêts des pommes de terre  Il y a eu plus de récolte, et les pieds été plus jolis
Poireau prêts des fraises  le poireau a davantage poussé et les fraises ont perduré en arrière-saison
Choux rouges plantés après la récolte des pommes de terre (à la même place)  Ils sont devenus plus gros comparés aux autres plantés ailleurs
Aubergine prêt de la tomate le beau temps a aidé, mais le pieds a grossi dès que l’on a remplacé le pieds de poivron (inerte) par la tomate

 

  • Les plantes-amies (autres que les œillets d’Inde et Mélisse)

[ce tableau liste les différentes espèces que nous avons intégrées dans notre jardin, toutefois, nous les avons placées à l’extérieur des carrés de potager]

FLEURS & AROMATES
BIENFAITS
L’aneth Il s’associe bien avec les carottes et les concombres
La capucine Elle attire les pucerons vers elle et ne pas hésitez à la brûler ensuite
La menthe poivrée Utilisé contre les limaces , l’altise et la piéride du chou
Le soucis Eloigne les mouches blanches et les pucerons
La sarriette Utile contre l’altise & la piéride du chou, les mouches et les pucerons

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire